Mon chemin Reiki

Fabienne Sire, Maître de Reiki Usui

C’est dans le cadre d’un loisir que j’ai rencontré Stéphanie Renaud en 2011. C’est elle qui m’a fait mon premier soin de Reiki au printemps 2012 : je me suis sentie totalement enveloppée par une énergie douce et apaisante. Puis j’ai appris que je pouvais moi-même me former pour m’en faire tous les jours si je voulais ! J’ai donc décidé de passer mon 1er degré de Reiki, en août 2012 avec Stéphanie qui à l’époque était maître Reiki installée à Bessoncourt.

Je suis tout de suite passionnée, je pratique beaucoup sur moi puis sur ma famille et mes amis. Je suis également assidue aux rencontres Reiki organisées par Stéphanie où je fais la connaissance d’autres personnes qui pratiquent le Reiki.

Je passe mon 2ème degré en janvier 2013. L’apprentissage des symboles et l’envoi de Reiki à distance ouvrent de nouvelles portes dans ma vie. Je continue à beaucoup pratiquer.

En avril 2013, une personne qui avait passé son 1er degré en même temps que moi, m’invite chez elle où elle a convié deux maîtres Reiki venus de Suisse, Antoinette et Jean-Daniel Boo. Au début j’hésite à y aller, après tout je me dis que j’ai déjà mon 1er et 2ème degré, à quoi bon les repasser ? Et puis après un entretien téléphonique avec Antoinette je me décide finalement. Pourquoi ? Car je découvre qu’elle a été formée il y a trente ans en Birmanie par un moine bouddhiste et que son approche est totalement différente. Ma passion pour le Reiki et ma soif d’apprendre me conduisent donc à repasser le 1er et 2ème degré avec elle. Avec Jean-Daniel, ils ont beaucoup voyagé en Asie, ils ont pas loin de soixante-dix ans et rayonnent de joie et de sagesse. Leur approche offre une place importante à La notion de liberté, de sacré mais sans le côté secret, ce qui m’a apporté une bouffée d’oxygène dans ma pratique du Reiki. Dès ce moment je me dis que c’est une chance d’avoir plusieurs maîtres.

En décembre 2013, je passe mon 3ème degré avec Stéphanie Renaud et en juin 2014 je reçois les initiations du Reiki Karuna avec Antoinette Boo. Je continue à pratiquer des soins et je commence à organiser des rencontres de Reiki avec les praticiens que je connais. L’énergie du groupe est porteuse, elle nous soutient dans notre pratique et dans notre évolution individuelle. Puis je ressens le désir de pouvoir transmettre cette belle énergie, j’ai envie de passer ma maîtrise. La vie me presse dans mon évolution. Stéphanie Renaud a arrêté son activité dans le Reiki en 2015, je passe ma maîtrise avec Joëlle Perret en Septembre 2015. Je reçois de nouveaux symboles, dont celui du cœur. Je découvre aussi l’Antahkarana et la grille de cristaux. Décidément il y a bien des variantes suivant les enseignants et les courants de Reiki ! Je me dis que c’est vraiment une chance d’avoir plusieurs maîtres et plusieurs approches ! Je suis à même de cette façon, de pouvoir accueillir et continuer à former des personnes qui viennent d’approches différentes sans être déroutée !

J’ai toujours soif d’apprendre, progresser et grandir ! Au cours de mes lectures je découvre les manuels de Reiki de Nita Mocanu. C’est à la fois très pointu, très rigoureux et expliqué très simplement. Je ressens son envergure, son humilité et son amour du Reiki. Puis je découvre son parcours, son site le Reikiforum, la Lettre Reiki, et j’échange par mail avec lui. C’est ainsi que j’ai décidé de repasser mon 3ème degré et ma maîtrise avec lui à Genève fin mai 2016. Ce fut un moment très fort, un magnifique cadeau sur mon chemin de Reiki !

Crédit photo : Federico Zanone